CIAS2016 : ART AND THE AUTOMOBILE

TEXTES ET PHOTOS : ALAIN LEMIRE                           

UNE EXPOSITION THÉMATIQUE PRÉSENTANT DES VOITURES PARTICIPANTES DU CONCOURS D'ÉLÉGANCE DE COBBLE BEACH

A THEMATIC EXHIBITION 
WITH PARTICIPANTS OF THE
COBBLE BEACH ELEGANCE

 

Une exposition thématique fut présentée lors du Salon de l'auto de Toronto présentant les plus magnifiques voitures participantes du Concours d'Élégance de Cobble Beach localisé en Ontario.

 

Certaines ont une histoire reliée à une personnalité célèbre et d'autres le sont de par un fait historique entourant la création et conception de l'auto.

 

 

A thematic exhibition was presented at the Toronto Auto Show with the most beautiful cars participating over the past years at the Cobble Beach Concours d'Elegance located in Ontario.

      

Some have a story connected to a famous personality and others are from a historical fact surrounding the creation and design of the car.

 


 Oldsmobile Mode T French Front 1904

Oldsmobile Mode T French Front 1904

Construite au Canada, la seconde génération de ce modèle propose un moteur uni cylindre d’une puissance de 10 chevaux. La nomenclature “French Front” fait référence à l’avant de la voiture similaire à ce qui se faisait sur les voitures françaises et qui deviendra commun des années plus tard. Les réservoirs d’eau et d’essence se trouvaient sous le capot avant.

 

Ce nouveau modèle en 1904 affiche un look luxueux à l’européenne de par ses nombreuse pièces en laiton. Contrairement à ce qu’on pense, le moteur n’est pas à l’avant, mais sous le plancher de l’auto.

 

L’auto fut une des plus populaires et fut innovante pour son époque. Elle fut la première Oldsmobile dotée d’un volant. Les sièges sont recouverts de cuir noir boutonné, en vogue à cette époque. À noter les paniers en osier, ça lui donne l’impression que le proprio va aller en pique-nique ou jouer au golf! La voiture était disponible en 2 couleurs, rouge foncé et vert foncé.

 

Une belle pompe à essence Superset accompagne la Oldsmobile

 

L’Oldsmobile fut présentée à l’occasion d’Art et l’automobile, d’une exposition thématique tenue lors du salon de l’auto de Toronto en 2016.

Built in Canada, the second generation of this model offers a one cylinder engine with an output of 10 horsepower. The nomenclature "French Front" refers to the front of the car similar to what was done on the French car and that will become common in later years. Water and gasoline tanks were under the bonnet.

 

This new model 1904 features a luxurious European look by its brass parts and body style. Contrary to popular belief, the engine is not in front, but under the floor of the car.

 

The car was one of the most popular and was innovative for its time. It was the first Oldsmobile with a steering wheel. The seats are covered with buttoned black leather in vogue at that time. Note the wicker baskets, it gives the impression that the owner is going on a picnic or play golf! The car was available in 2 colors, dark red and dark green.

 

A beautiful Superset period correct gas pump accompanies Oldsmobile.

 

The Oldsmobile was presented at the Art and automobiles, a thematic exhibition held at the Auto Show in Toronto in 2016.


 Cadillac Type 51 Phaeton V8 1915

Cadillac Type 51 Phaeton V8 1915

1915 fut la première Cadillac commercialisée, la première voiture propulsée par un moteur V8 de 314 pouces cubes (5.15 L) et la première auto de la marque ayant un volant installé à gauche. La voiture tire son nom de sa cylindrée. Une évolution technologique créée par Cadillac est le démarage électrique. Le V8 propose une puissance de 70 chevaux couplé à une transmission à 3 vitesses.

 

4 personnes peuvent prendre place sur les siège recouverts de cuir noir boutonné. La carrosserie est une création de Fisher Body installé à Détroit. Les roues avant sont dotées de 10 rayons de bois alors que les roues arrière en possèdent 12. 

1915 was the first marketed Cadillac, the first car powered by a V8 engine of 314 cubic inches (5.15 L) and the first Cadillac with a steering wheel installed on the left. The V8 offers a power of 70 horses coupled to a 3-speed transmission. The car gets its name plate from its displacement. Technological change created by Cadillac is the electric starter. 

 

4 people can be seated in the seats covered with buttoned black leather. The body is a creation of Fisher Body based in Detroit. The front wheels are equipped with 10-spoke wood while the rear wheels have 12.


 Chrysler 1925

Chrysler 1925

Cette voiture fut la première produite par le constructeur Chrysler il y a 90 ans. Motorisé par un moteur 6 cylindres, ce fut le premier à pouvoir remplacer le filtreur à l’huile. La puissance du moteur était d’environ 68 chevaux pour une vitesse maximum de 75 mille à l’heure. Les freins étaient hydrauliques, une caractéristique largement ventée dans les publicités. La Chrysler 1925 fut considérée comme une voiture abordable pour l’époque.

 

Le capuchon de radiateur est une création d’Olivier H Clark. L’installation d’un thermomètre était prévu d’ou l’espace entre les ailes. Il fut installé au tableau de bord, un des premiers constructeurs à faire cet ajout.

This was the first car produced by Chrysler as a manufacturer 90 years ago . Powered by a 6-cylinder engine, it was the first to be able of replacing the oil filter. Engine power was about 68 HP for a maximum speed of 75 mph. The brakes were hydraulic, a widely used feature in advertisements. Chrysler 1925 was seen as an affordable car for the time.

 

The radiator cap is a creation of Olivier H Clark. Installing a thermometer was planned. The space between the wings was for that use. It was finally installed in the dashboard, one of the first manufacturers to make this addition.


 Isotta Fraschini Tipo 8A Super Spinto 1928

Isotta Fraschini Tipo 8A Super Spinto 1928

La voiture propose un châssis de création italienne habillée par une carrosserie en queue de bateau créée par Lebaron Company de New York. Un siège qu’on appelle “siège de belle-mère” y est installé. Le salon de l’auto de new York 1928 fut l’occasion de présenter la voiture en première mondiale.

 

La 8A fut une auto plus onéreuse qu’une Duesenberg et son moteur 8 cylindres en ligne d’une cylindrée de 7.3 L, étaient le plus puissant du temps avec une puissance d’environ 160 chevaux, le tout couplé à une transmission à trois vitesses. On dit qu’une vitesse de pointe de 100 m/h était possible avec cette voiture. La sellerie et intérieurs de porte sont finement recouvert de cuir d’autruche.

 

La voiture fut achetée neuve par le pionnier de l’aviation américain Harry William et sa femme, l’actrice de cinéma muet, Margerite Clark.

 

La Isotta Fraschini 8A SS 1928 remporta le prix “Best of show” du concours d’élégance de Cobble Beach en 2013.

The car offers a creative Italian chassis dressed with a boat-tail body with rumble seat created by New York based Lebaron Company. The auto show in New York in 1928 was the occasion to present the car in world premiere.

 

The 8A was more expensive than a Duesenberg and the in line 8-cylinder engine with a displacement of 7.3 L, the most powerful of its time with an output of about 160 horsepower, all coupled to a three-speed transmission. They say a top speed of 100 m/h was possible with this car. The upholstery and door interiors are finely covered with ostrich leather.

 

The car was bought new by the American aviation pioneer William Harry and his wife, the silent film actress, Marguerite Clark.

 

The Isotta Fraschini 8A SS in 1928 won the "Best of Show" competition of elegance of Cobble Beach in 2013.


 Cord L-29 Cabriolet 1930

Cord L-29 Cabriolet 1930

Seconde année du modèle L-29, faisant partie de la famille Auburn-Cord-Duesenberg. Elle fut la première traction produite aux États-Unis et cette caractéristique permet d’abaisser l’auto.

 

Elle était propulsée par un moteur 8 cylindres en ligne. On dit que le long capot moteur cache la transmission connectée aux roues avant. La publicité du modèle tablait sur le long capot et le fait que ce sont les roues avant qui propulsent la voiture.

 

Un moteur Auburn de 8 cylindres en ligne de 298 pouces cubes d’une puissance de 125 chevaux équipait la L-29.

 

Une pompe à essence de la compagnie Red Indian Gasoline vient embellir la présentation de la Cord L-29 1930.

Second year of the L-29 model, part of the Auburn-Cord-Duesenberg family. It was the first front wheeled traction produced in the United States and this feature lowers the car. It was powered by an inline 8-cylinder engine. It is said that long hood hides the transmission connected to the front wheels. Advertising Model counting on the long hood and the fact that they are the front wheels that propel the car.

 

An Auburn engine inline 8 cylinder 298 cubic inches with a power of 125 hp fitted into the L-29.

 

A fuel pump of the company Red Indian Gasoline comes beautify the presentation of the black 1930 Cord L-29.


 Chrysler CG Imperial Dual Cowl Phaeton 1931

Chrysler Imperial Dual Cowl Phaeton 1931

Placé dans la gamme la plus élevée de Chrysler, l’Imperial peut sans gêne rivaliser avec les Cadillac, Lincoln et Packard de son époque. Seules 85 unités furent construites et 10 exemplaires sont encore en existence. Certain la considère comme la plus belle voiture américaine de l’année 1931 et la plus belle Chrysler jamais produite.

 

Al Leamy, designer de la Cord L-29, fut le créateur de ce modèle. Le carrossier Lebaron Company fit quelques retouches en allongeant le capot et l’ajout des roues de secours de 18 pouces dans les ailes avant. Est-ce de là que vient le nom de la Chrysler Lebaron? La sellerie recouverte de cuir, est inspirée de ce qui était en vogue en aviation.

 

Le moteur 8 cylindres en ligne est un des arguments de vente. D’une puissance de 125 chevaux, le moteur jouit d’une cylindrée de 384 pouces cube couplé d’une transmission manuelle à 4 vitesses. La vitesse maximum pouvant être atteinte par ce moteur est de 96 m/h (154 km/h).

 

Une pompe à essence Bengal Green Gasoline de l’époque de la voiture y était exposée.

Placed in the highest range of the 1931 Chrysler lineup, the Imperial can shamelessly compete with Cadillac, Lincoln and Packard of that year. Only 85 units were built and 10 copies are still in existence. Some consider the car as the most beautiful 1931 American car and the best looking Chrysler of all time.

 

Al Leamy, designer of the Cord L-29, was the creator of this model. The coachbuilder Lebaron Company made some adjustments by lengthening the hood, adding 18-inch spare wheel in the front fenders. Is there where we get the name of the Chrysler Lebaron, the model of the 70’s? Covered with leather, the seats were inspired by first class civil aviation.

 

The 8-cylinder engine is one of the selling points. With an output of 125 horsepower, the engine has a displacement of 384 cubic inches coupled with a manual 4-speed transmission. The maximum speed attainable by the engine is 96 m/h (154 km/h).

 

A period correct Bengal Green Gasoline gas pump was displayed beside the car.


 Chrysler Airflow 1935

Chrysler Airflow 1935

Présentée pour la première fois à l’occasion du salon de l’auto de New York en 1934, la Chrysler Airflow étonna l’industrie automobile avec le premier design de carrosserie étudié en soufflerie. Ce fut, croyait-on chez Chrysler, la voiture idéale pour commémorer les 10 ans du constructeur. L’enthousiasme des salons se métamorphosa en mécontentement avec les retards successifs à l’usine dû aux défis difficilement relevés de l’assemblage. Le design très avant-gardiste fut aussi un autre facteur qui a nui au succès de la voiture.

 

La voiture est équipée d’un moteur 8 cylindres en ligne, déposé devant l’essieu avant, permettant ainsi le déplacement du cockpit vers l’avant. La puissance du moteur fut évaluée à 122 chevaux. L’aviateur Orvile Wright (un des deux frère bien connu) a participé à la conception aérodynamique de la Air Flow. La Chrysler Airflow fut originalement développée pour la division Desoto. 

 

Une pompe à essence Fire-Chief Gasoline s’harmonise de par son design à coins arrondis à la Airflow.

Unveiled for the first time during the 1934 New York Auto Show, the Chrysler Airflow astonished the automotive industry with the first body design using a wind tunnel. It was, it was believed at Chrysler, the ideal car to commemorate the 10th anniversary of the manufacturer. Enthusiasm salons morphed into discontent with successive delays due to difficult challenges raised during the assembly process. The very avant-garde design was also another factor which hurt the car's success.

 

The car is equipped with an 8 inline cylinder engine, installed in the front axle, allowing the movement forward of the cockpit. Engine power was rated at 122 horsepower. The aviator Orvile Wright (one of two well-known brothers) was involved in the aerodynamic design of the Air Flow. The Chrysler Airflow was originally developed for the Desoto division. 

 

A Fire-Chief Gasoline fuel pump is consistent in its design with rounded corners similar to the Airflow.


 Steyr 220 Gläser Roadster 1938

Steyr 220 Gläser Roadster

Une voiture extrêmement rare en Amérique, la 220 fut construite par la compagnie autrichienne Steyr-Daimler-Puch. Trois exemplaires de ce modèle sont connus et celui sur les photos est la seule en existence en Amérique du Nord. Le design de la carrosserie créé par le carrossier allemand Gläser, est marqué du style Art Déco en vogue durant les années 30.

 

La voiture est équipée d’un moteur 6 cylindres en ligne 2.3 L d’une puissance de 55 chevaux couplé à une transmission à 4 vitesses. Six exemplaires de ce roadster furent produits et 3 sont encore existant. La signature du modèle est bien imprégnée dans sa calandre toutes en rondeurs.

 

Le roadster fut restauré 2012 par le propriétaire actuel et elle remporta le prix “Best of show” au Concours d’élégance de Pinhurst en 2014.

An extremely rare car in America, the Steyr 220 Gläser Roadster was built in 1938 by the Austrian car company Steyr-Daimler-Puch. Three copies of this model are known to exist and the one in the pictures is the only one in existence in North America. The body design created by German Gläser, is marked with the Art Deco style popular during the 30s.

 

The car is equipped with a 6 inline cylinder engine with a 2.3 L with the power of 55 hp, coupled to a 4-speed transmission. Six copies of the roadster were produced and 3 are still existing. The signature of the model is well steeped in the all in curve grille.

 

The roadster was restored by the current owner in 2012 and won "Best of Show" at the Pinhurst Concours d’Elegance held in 2014.


 Studebaker Starliner Coupe 1953

Studebaker Starliner Coupe 1953 Studbacker Studebacker

La Studbacker Starliner Coupe fut à l’avant-garde du design automobile américain en 1953. Elle recut que des éloges lors de sa présentation et on la dit une des plus belles voitures du 20è siècle. Représentée dans les rues de Paris sur sa publicité, on y voit que très peu de texte, ce qui fait dire qu’une image vaut 1000 mots.

 

Deux motorisations était disponible sur la Starliner soit un moteur 6 cylindres d’une cylindrée de 169 pouces cubes et un V8 de 226 pouces cubes couplé à une transmission manuelle à 3 vitesse ou à l’Overdrive automatique.

The Studbacker Starliner Coupe was at the forefront of American car design in 1953. The car received high praise in his presentation and become one of the most beautiful cars of the 20th century. Represented on the streets of Paris on advertising, we see very short text, which means that a picture is worth 1000 words.

 

Two engines were available on the Starliner is a 6-cylinder engine with a displacement of 169 cubic inches and a 226 cubic-inch V8 mated to a 3 speed manual transmission or automatic overdrive.


 Lincoln Premiere 1956

 

Dérivée du concept de la Lincoln Futura, création de Ghia, présenté en 1955, 1956 fut l'année de la Lincoln Premiere. Cette décénnie fut sans contre dit celle du chrome qui se retrouvait en quantité sur les voitures et la Premiere ne fait pas exeption à cette mode.

 

La publicité nous montre une illustration de la voiture plus longue, plus large et plus basse. Est-ce de là que vient le gout des hot roddeurs d’avoir des autos “droppées”?

 

La voiture embarque un moteur V8 368 pouces cubes (6.0 L) d’une puissance maximum de 375 chevaux coiffé d’un carburateur 4 barils (corps). Une telle mécanique est nécessaire pour déplacer une voiture de 2 tonnes.

The Lincoln Premiere was inspired by the of the Lincoln Futura concept by Ghia, presented in 1955. The 50’s decade was a period were chrome was heavily used on cars and Premiere does not exception to this trend.

 

Advertising shows an illustration of the longer, wider and lower car. Is it where hot rodders took the idea to have thier cars dropped?

 

The car features a 368 cu in ( 6.0 L) V8 engine with a maximum power of 375 HP wearing a 4 barrel carburetor. Such a power train is required to move a 2 ton car.


 Pontiac Parisienne 1958

Pontiac Parisienne 1958

La Pontiac Parisienne, modèle haut de gamme de Pontiac est en fait une Pontiac Bonneville rebadgée pour le Canada.

 

Elle est construite à l’usine d’Oshawa, Ontario sur un châssis Chevrolet plus économique et utilise un moteur du même constructeur pour se propulser.

 

Une publicité illustrée vante les atouts de la Pontiac comme c’était la coutume de l’époque. Trois motorisations étaient proposées dont un moteur 6 cylindres en ligne et 2 configurations V8 (283 et 348 pouces cubes). Seulement 759 décapotables furent construites en 1958.

 

Une pompe à essence Fire-Chief Gasoline coiffée d’un globe lumineux ajoute à la présentation très années 50 de cette voiture.

The 1958 Pontiac Parisienne, the brand’s high-end model is actually a Pontiac Bonneville renamed for Canada.

 

It was built in Oshawa, Ontario on a more economical Chevrolet chassis and engines.

 

An illustrated ad extols the advantages of Pontiac as was the custom of the time. Three engines were offered. A 6-cylinder in line engine and 2 V8 configurations (283 and 348 cubic inches). Only 759 convertibles were built in 1958.

 

A Fire-Chief Gasoline gas pump wearing a bright globe adds to the presentation of the car.


 Studebaker Avanti 1963

Studebaker Avanti 1963

Une des dernières créations du studio de design de Raymond Loewy pour le compte de Studebaker fut l’Avanti. Elle fut dévoilée en première mondiale lors du salon de l’auto de New York en 1962 dont elle fut la vedette incontestée. 

 

Elle fut présentée dans les publicité du modèle en tant que seule voiture haute performance à 4 places américaine.

 

Ian Fleming, créateur des romans d’espionnage mettant en vedette le fameux, James Bond, commanda une Avanti de couleur noire. Il fut le premier propriétaire britannique d’une Avanti.

 

L’Avanti est propulsée par un moteur 289 pouces cubes (4.7 L) d’une puissance de 240 chevaux

 

Est-ce que la Mustang aurait eu un aussi grand succès si Studbacker aurait eu les reins plus solides à cette époque-là?

 

Une pompe à essence B/A très angulaire se place très bien à côté de l’Avanti

One of the Raymond Loewy design studio latest creations on behalf of Studebaker was the Avanti. The car was unveiled as a world premiere at the 1962 New York Auto Show and it was the undisputed star.

 

It was presented in the Avanti advertising as the only american 4 places high-performance car.

 

Ian Fleming, creator of spy novels featuring the famous James Bond ordered a black one. He was the first British owner of a Studbacker Avanti.

 

The Avanti is powered by a 289 cubic inch (4.7 L) with a power of 240 horses.

 

Does the Mustang would have been as successful if Studbacker would have been a more solid company at that time?

 

A B/A gas pump with its very angular design fit well beside the Avanti.


 Buick Riviera 1963

Buick Riviera 1963

La Buick Riviera fut créée originalement pour la division Cadillac, qui la refusa. Le modèle fut offert lors d’une compétition interne chez GM que Buick a gagné.

 

Retravaillée pour répondre à la Ford Thunderbird, la Buick Riviera débuta durant l’année modèle 1963 en tant que voiture personnelle de luxe. Le dessin de carrosserie est inhabituel chez GM, marquant ainsi l’arrivée de Bill Mitchell à la barre du studio de design GM. L’allure de la Riviera fit l’unanimité lors de sa première présentation au Salon de l'auto de Paris en 1963

 

Le moteur V8 de 401 pouces cubes et le 425 pouces cubes (2600 unités avec ce moteur) étaient offerts sur la Riviera. Des freins à tambour et une transmission automatique appelée la “Twin Turbine” étaient standard sur la voiture.

 

Les performances aux 0/100 km/h calculé par Motor Trend fut de 8 secondes et a fait le quart de milles en 16 secondes. La vitesse de pointe atteinte fut de 150 m/h (185 km/h).

 

L’intérieur est composé de sièges en cuir ou en vinyl séparés par une console centrale qui pouvait accueillir des bois précieux décoratifs.

The Buick Riviera was originally created for the Cadillac division, who refused the design. The model was presented during an internal competition at GM and Buick wins it.

 

Reworked to compete against  the Ford Thunderbird, the Buick Riviera began during the model year 1963 as a luxury personal car. The body design was unusual for GM, marking the arrival of Bill Mitchell at the direction of the GM design studio. The allure of the Riviera made unanimously at its first presentation during the Paris Auto Show held in 1963.

 

The V8 engine of 401 cubic inches and 425 cubic inches (2600 units with this engine) were offered on the Riviera. Drum brakes and an automatic transmission called the "Twin Turbine" were standard on the car.

 

The performances at 0/100 km/h calculated by Motor Trend get 8 seconds and made the quarter-mile in 16 seconds. Reached the top speed was 150 MPH (185 km/h).

 

The interior has vinyl or leather seats separated by a center console that can accommodate decorative fine wood on luxurious versions.


 Art and the Automobile Ambiance

 FAITES MOI PART DE

 VOS IMPRESSIONS AU

 SUJET DE CETTE ARTICLE

Commentaires : 0