ILLUSTRATIONS DÉCORTIQUÉES

Comment ont été réalisés les illustrations de l'article des 10 premières années de la Ford Mustang

C'est à l'occasion du 45è anniversaire de la Mustang que furent créé les dessins qui sont en vedettes dans cet article. J'avais alors fait une mise en page sur 2 pages de magazine papier du club Montréal Mustang ainsi que de la revue du club VACM.

Avec le 50è anniversaire de la Mustang, j'ai ressorti mes dessins et les ai mis en page dans le premier numéro de la nouvelle revue virtuelle CYLINDRÉE. J'ai fait le choix d'y aller sur fond blanc pour plus de simplicité.


COMMENT C'EST FAIT?

 

Allons-y avec le processus de travail. Contrairement à un artiste qui prend bien le temps de créer une oeuvre, un illustrateur doit prendre des raccourcis pour réaliser son travail s'il ne veux pas arriver dans le rouge!

 

J'ai donc commencé par choisir des photos dans ce que j'avais d'accumulé avec les années. Une fois fixée sur mon choix, j'imprima les photos et à l'aide d'une table lumineuse, je traça au crayon de plomb les contours de l'auto et les détails importants au dos de la feuille.

 

Pour certaines Mustang, il m'arriva de colorer certaines zones pour donner plus de contraste. 



MES CRAYONS PRÉFÉRÉS

J'ai utilisé quelques crayons automatiques possédant leur grosseur de mine respective afin d'obtenir différentes largeurs de ligne et du crayonnage plus ou moins net.


Une grosse mine donne l'illusion d'un dessin fait rapidement qu'on appelle "esquisse" et une mine plus fine permet d'avoir du détail plus précis.


DESSIN NUMÉRIQUE

 

Une fois les dessins terminés, je les ai numérisé et ajusté le blanc pour ne plus voir le gris pâle du papier et enleva les informations superflues.

 

L'étape suivante est la coloration que j'ai réalisée à l'aide du logiciel Corel Painter, un logiciel pour artiste, reproduisant des textures de techniques artistiques traditionnelles comme la peinture à l'huile, l'aquarelle ou le pastel.

 

J'y suis allé avec une palette de couleur question d'avoir la même couleur de pneus, de reflet de ciel et de couleur de sol sur toutes les illustrations de cette section de CYLINDRÉE #1


MISE EN PAGE


Une fois l'ajout de couleur terminée, l'illustration est prête à être mise en page. En 2008, j'ai fait une mise en page très élaborée en termes de couches d'image dans Photoshop, qui demandait pas mal de manipulation lors d'un changement de dimension d'une voiture.

 

Pour le numéro Spécial Mustang, j'y suis allé plus simplement en utilisant Adobe InDesign. Concernant la typographie, j'ai utilisée celle faite en 2008 et l'ai disposé un peu différemment. 

 

MUSTANG GT DÉCAPOTABLE 1965

 

Voici donc les étapes de réalisation du dessin de la Mustang GT 1965 à partir d'une photo de l'auto dorée. Le dessin de cette voiture fut à la base linéaire sans surface colorée en noir.

 

On y voit aussi l'heure du début du dessin et l'heure de la fin. Ce dessin a pris 2 heures à faire. Même en traçant les contours de l'auto d'après une photo, ça ne ce fait pas en 5 minutes!

 

Les petits cercles traversés d'une petite croix sont des marques de registre ayant comme utilité d'enligner d'autres couches de contenus dessinés

L'image agrandie montre bien le niveau de détail que je suis allé chercher. Avant d'ajouter de la couleur, j'ai crayonné des zones foncées afin de donner plus de contraste à celles-ci.


J'ai aussi ajouté un décor typiquement montréalais. L'illustration fut originalement publiée dans 2 revues de club de voiture ayant le mot Montréal dans leur nom.

Comme détaillé plus tôt dans cet article, la couleur est appliquée dans le logiciel Corel Painter sur une couche en dessous du dessin qui lui est en transparence.


C'est une technique utilisée dans la réalisation d'album de bandes dessinées de super héros américains. Une fois les 2 couches visibles, cela en résulte en un dessin terminé.


Ne reste qu'à ajouter un paysage. Le paysage est réalisé dans la même technique que la voiture, sauf pour le ciel qui fut un barbeau fait en aquarelle, une peinture transparente soluble à l'eau.

 

MUSTANG GT FASTBACK 1968

 

Pour cette voiture, j'ai choisi un angle de vue vertical pour casser le rythme de lecture des textes descriptifs des différentes années modèles. L'auto a pris 1:45 à dessiner et l'a été fait avec un crayon automatique à mine de grosseur 0,7 mm, 0,5mm étant la grosseur la plus vendue.

 

Une mine 0,7 est plus large et permet de crayonner les zones grises assez rapidement. On voit bien sûr la photo agrandie les coups de crayons dans les zones crayonnées qui furent réalisé sur ce dessin.

La couleur fut appliquée dans la même technique que la Mustang GT 1965, et en ajoutant la couche du dessin au crayon avec zones griffonnées, ça donne un look un peu moins virtuel au dessin.


CAPOT DE LA MUSTANG GT 428 1968

 

Pour illustrer l'arrivée du 428 sous le capot de la Mustang, Ford créa un capot digne de l'engin. Le dessin est réalisé de la même manière que les 2 précédents, à la différence qu'il y a du crayonnage orange qui servira plus tard avec une opération savante dans Photoshop à ajouter des zones pâles, voir blanche.

 

Une fois les zones orange isolées, cela en résulte en un dessin de crayonnage blanc sur fond noir et avec un autre truc Photoshop en faisant disparaître le noir, le blanc s'applique comme par magie.

Et pour terminer, des barbeaux réalisé aux crayons feutres à mine flexible comme un pinceau sont ajoutés sur une autre couche. Cette dernière fut préalablement numérisés.

AUX PROPRIÉTAIRES INTÉRESSÉS À AVOIR UNE DESSIN DE LEUR VOITURE, CAMION OU HOT ROD, FAÎTES LE MOI SAVOIR EN ME DONNANT LA DIMENSION VOULU DU DESSIN. JE VOUS DONNERAI UN PRIX BASÉ SUR CETTE INFORMATION. CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER À UN FORMULAIRE D'INFORMATION


POUR VOIR LES ILLUSTRATION DANS LE CONTEXTE DE LA REVUE CYLINDRÉE, CLIQUEZ ICI


TEXTES ET ILLUSTRATIONS : ALAIN LEMIRE                         

PUBLICATION : LE 28 OCTOBRE 2014

DONNEZ-MOI VOTRE AVIS.

Commentaires : 1
  • #1

    michel monett (mercredi, 29 octobre 2014 09:15)

    Salut Alain, tu nous donne toute la façon de réaliser tes oeuvres sachant bien que nous ne pouvons y arriver. Félicitation pour la description de tes réalisations. Je souhaite au professionnel que tu es beaucoup d'autres contrats.