DRIVEN TO DISRUPTION : LES AVANTS-GUERRE

TEXTES ET PHOTOS : ALAIN LEMIRE                       PUBLIÉ LE 12 JANVIER 2016

UN ÉVÈNEMENT SIGNÉ RM AUCTIONS / SOTHEBY'S

Driven to disruption fut l'occasion d'admirer de superbes voitures avant-guerre marquée par l'histoire. Il y avait 3 modèles de cette période faste offerts à l'encan.

 

2 d'entre elles seront décortiquées dans cet article soient la Delage D8 S 1934 et la Pierce Arrow Silver Arrow 1933 ainsi qu'un spectaculaire tableau à l'huile mettant en vedette quelques beaux spécimens de la marque Bugatti.

DELAGE D8 S CABRIOLET 1934 : LOT 228

PROPULSÉE PAR LE TALENT ARTISTIQUE

PORSCHE 356 SC CABRIOLET 1964 JANIS JOPLIN

 

PREMIÈRE D'UNE CLASSE À PART

 

La Delage D8 S Cabriolet 1934 est le fruit du designer américain Howard Darrin. contrairement à ce qui est fait, les roues de secours sont installées à l'arrière plutôt que de chaque côté du moteur, donnant une allure plus sensuelle à l'auto de par les courbes de ses ailes avant. 2 exemplaires de cette fantastique voiture furent construits dans un climat de crise économique mondiale.

 

HISTOIRE D'UNE REINE

 

Originalement de couleur rouge, les ailes étaient peintes d'un noir métallique. On aperçoit sur le capot une surface en métal poli d'un très chic effet allant de la base du pare-brise et pointant telle une flèche jusqu'au bouchon de radiateur. La D8 est équipée d'un moteur 8 cylindres en ligne d'une cylindrée de 4 litres proposant une puissance de 118 chevaux.

 

PARCOURS GÉOGRAPHIQUE DES PROPRIÉTAIRES

 

Le premier propriétaire d'origine britannique acheta l'auto par le biais de l'importateur Smith & Company. Le numéro de la plaque d'immatriculation de l'époque est toujours sur la voiture aujourd'hui. La voiture arriva aux États-Unis en 1983 acheté par un collectionneur du Nouveau-Mexique, puis changea de main et déménagea au New Jersey.

 

LE LOOK ACTUEL DE LA DELAGE D8

Quelques années plus tard, la D8 fut restaurée et hérita d'une nouvelle couleur extérieure, le lilas. L'intérieur et le toit souple gris pâle ont été visuellement agencés à la carrosserie nouvellement peinte pour un look plus uniformisé. Le bouchon de radiateur aussi appelé mascotte fut changé et une tête de paon en verre mat, ce qui ajoute à la délicatesse de l'auto et s'harmonise bien avec cette voiture de grande classe.

 

GAGNANTE DE CONCOURS

 

1991 vit la première apparition de la Delage dans un concours d'élégance et ce fut celui de Pebble Beach qui fut choisi. Elle remporta le 2è prix dans sa classe. Elle remporta le premier prix national de l'Antique Automobile Club of America aussi en 1991 suivi du "Primary First" de la Grande Classique de l'est 1992 tenu en Pennsylvanie par le Classic Car Club of America suivi de la Rencontre Annuelle 1993 tenue au Maryland avec un résultat parfait de 100 points.

 

 

La Delage D8 S Cabriolet est un bel exemple du début de l'expression du design européen dans des courbes splendides et aérodynamiques

 

La Delage D8 fut adjugée au prix de $1.43 millions, ce qui est pile sur son estimation

PIERCE ARROW SILVER ARROW 1933 : LOT 214

PROPULSÉ PAR LA PERFORMANCE

 

CRÉÉE POUR UNE GRANDE OCCASION

 

Motorisée par un moteur V12 de 429 pouces cubes d'une puissance de 160 chevaux, cette sculpture sur roue est est dans son environnement à l'encan de New York. Elle est dotée d'une transmission manuelle à 3 vitesses, d'un essieu avant solide et de freins assistés à tambour aux 4 roues.

 

Le design aérodynamique et hors normes pour la marque fit sensation lors de sa présentation au salon de l'auto de New York en 1933.

 

 

Cet exemplaire, le numéro 3, fut exposé à la Grande Exposition Mondiale tenue en 1933 à Chicago sous le thème "Un siècle de progrès".

 

Elle brilla de tous ses feux en compagnie de quelques autres voitures sublimes dont la Duesenberg Model SJ Torpedo Sedan de couleur argenté, la Packard Sport Sedan à moteur V12, la Cadillac Aero-Dynamic Coupe équipé d'un V-16 rien de moins.

 

Une belle brochette digne des grands concours d'élégance d'aujourd'hui mais seule la Cadillac n'existe plus.

 

SPÉCIFICATIONS DU VÉHICULES

 

Seulement 5 exemplaires de la Silver Arrow furent assemblés dû au manque de commande en ces temps de crise économique et son prix de vente de $10 000 fut un autre frein à sa commercialisation.

 

On dit de cette voiture qu'elle fut l'instigatrice de l'époque "streamline design". La Silver Arrow fut construite en 5 exemplaires. Après l'Expo de Chicago, un illustrateur de l'Illinois devint le premier propriétaire. Une première restauration fut réalisée durant les années 50 dans un atelier situé dans le Bronx à New York.

UNE VEDETTE DE MAGAZINE

 

La voiture fit l'objet d'articles dans un livre publié en 1954 par Popular Mechanics, et dans le premier numéro d'Automotive Quarterly.

 

Au début des années 90, la voiture fit l'objet d'une restauration de carrosserie avec une nouvelle peinture argent métallique rappelant sa couleur originale. La Pierce Arrow Silver Arrow est offerte à l'encan pour vente publique pour la première fois en 30 ans.

 

UNE SCULTURE SUR LE RADIATEUR

 

Le bouchon à radiateur aussi appelé mascotte représente un tireur à l'arc. Elle fit son apparition sur la Pierce Arrow Serie 81 en 1928 et deviendra un signe distinctif sur tous les modèles à suivre de la marque jusqu'à sa fermeture en 1938.

 

Pierce Arrow fabriqua aussi des camions à usage commercial, des camions de pompiers et des motocyclettes. La marque se forgea une réputation auprès des vedettes d'Hollywood durant les années 20 et mis fin à ses activités en 1938.

 

Pierce Arrow fabriqua aussi des camions à usage commercial, des camions de pompiers et des motocyclettes. La marque se forgea une réputation auprès des vedettes d'Hollywood durant les années 20 et mis fin à ses activités en 1938.

 

La Silver Arrow fut adjugée au prix de $3.74 millions, ce qui est plus élevé que son estimation de $2.5 à $3 millions.

REUNION À MOLSHEIM : LOT 113

PPROPULSÉ PAR LA CONFIDENCE

Artiste : Dexter Brown alias De Buyne

Année de réalisation : 2013

Dimensions : 80" X 60"

Médium : huile sur canvas

 

Sous le pseudonyme De Bruyne, Dexter Brown réalise des tableaux de grands formats empreint d'une touche impressioniste romantique. L'oeuvre nous présente quelques-unes des plus belle Bugatti construite par ce constructeur dans une mise en scène d'une rencontre sur le parterre gazonné du château Saint-Jean, habitation et quartier général d'Ettore Bugatti et de sa famille et compagnie. Jean et Ettore Bugatti et leurs invités sont représentés dans ce tableau.

 

Les voitures illustrés sont les modèles suivants :

- La Type 41 "Royale" Coupé Napoléon

- La Type 57 coupé Atlantique

- La Type 55 de Jean Bugatti, fils d'Ettore

- La Type 59 Grand-Prix

- La Type 57 du Shah d'Iran

- La Type 52 de bébé Bugatti

- La Type 35 Grand Prix

 

Le tableau fut adjugé au prix de $23 000 ce qui est 3 fois moins élevé que l'estimation du tableau qui fut de $ 60 000 à $80 000

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

 FAÎTES MOI PART DE VOTRE IMPRESSION AU SUJET DE CET ARTICLE  

Commentaires : 0