CONCOURS D'ÉLÉGANCE DE CHAMBLY 2015

UN ÉVÈNEMENT SIGNÉ VAQ

TEXTES ET PHOTOS : ALAIN LEMIRE                           PUBLIÉ LE 20 JUILLET 2015

Météomédia annoncait des orages et de la pluie pour toute la journée. À 8:00 du matin, le soleil se pointa à Montréal et je décida d’aller quand même au Concours d’Élégance de Chambly.


En passant devant l’hôtel du bon repos, je me suis empressé de trouver un stationnement, parce qu’il fallait que j’aille voir les voitures dans la cour de l’établissement! Ayant une architecture d’une autre époque, je me suis dit que ça ferait de belles photos!


  AMBIANCE


Une fois arrivé sur le site, j’ai vu qu’il n’y avait pas beaucoup de voiture, mais il n’était que 9:45. J’ai eu le temps de jaser avec un ou 2 marchands présents en attendant que les voitures arrivent.


Le concours d’élégance costumé fut de retour cette année avec de bien belles tenues vestimentaires!


Jacques Duval fut aussi présent et les visiteurs ont pu discuter de sa carrière et des anecdotes vécues en Endurance au 24 heures de Daytona alors que le chassi trop mou de la Porsche qu’il conduisait faisait craquer le pare-brise, une fois dans le “banking”. J'ai bien aimé le fait de mentionner qu'il faut dire la vérité, tout le temps, afin de bien informer les gens.


Une annonce fut aussi faite par M. Duval à l’effet que le prochain Guide de l’auto, le 50e, sera entre autre, vendu en coffret avec un 2e livre dans lequel des anecdotes sur la réalisation des différents guides, y seront relatées.


Dans mon compte-rendu de cette année, les voitures seront classées par couleurs de carrosseries pour faire référence aux groupes Facebook d’appréciation de voitures d’une certaine couleur. Il en existe 4 ou 5 de ces groupes et j’ai publié en mars dernier, un numéro de la revue virtuelle CYLINDRÉE fut sur le thème des Beautés Noires.


  BLANC


Le blanc fut plus populaire à partir des années 50 avec la Cadillac à intérieur rouge, une combinaison de couleur reprise sur la nouvelle Corvette en 1953. Allant du blanc pur au blanc cassé à la limite du beige comme furent peintes les Mustang à leur première année en 1965. Le blanc peut aussi être perlé.


Parmis les voitures exposées :

- Corvette 1954

- Mercedes SL 190

- Corvette 1961

- Thunderbird 1965

- Chevelle SS

- Mustang Mach 1

- Porsche

- Pontiac GTA

- Pontiac Trans Am

  JAUNE, BEIGE, DORÉ, CARAMEL


Dans le jaune, j’y inclus ce qui est beige, doré et caramel. C’est une couleur qui a le dos large. Utilisé dès l’époque précédant la 2è guerre mondiale.

 

Cette couleur a tôt fait de se décliner en autant de teintes et variations chromatiques. Les versions métalliques de ces couleurs apparurent dans les années 60.


Parmis les voitures exposées :

- Ford Thunderbird

- Citroën DS

- Chevrolet Impala

- Oldsmobile Cutlass 1972

- Dodge Dart Swinger

- Chrysler 1928

- Chevrolet Vegas

- Pontiac Grand Am

  ORANGE


L’orange, une couleur plutôt vive fut aussi utilisé durant l’avant-guerre comme couleur de roues ou en ligne fine (pine stripe). La couler revint dans les années 50 et eut un succès spectaculaire dans les années 60, à l’époque des “Muscle Cars”.

 

Ne suffit que de penser à la GTO The Judge 1969, à la Charger des Dukes et autres Mopars. La couleur fit un retour à l’époque des “Decal Cars” entre 1978 et 1984. Ce sont ces voitures que les constructeurs décoraient afin de leur donner un look plus punché et masquer leur manque de performances. Les européennes ne furent pas en reste! MGB, TR6, Alfa Roméo furent aussi peintes en orange.


Parmis les voitures exposées :

- Chevrolet Bel Air 1957

- Alfa Roméo Montréal 1972

- Chevrolet Camaro Z28

- MGB

  ROUGE

 

Rouge, couleur officielle des pompiers, fut sans contredit une des couleurs les plus populaires de l’histoire de l’automobile, ne pensons qu’à Ferrari dont c’est la couleur de carrosserie favorite des acheteurs de la marque.

 

Ce fut une autre couleur qui commença très tôt sa carrière et les variantes vont jusqu’au rouge vin et bourgogne. De nombreuses voitures sports et “muscle cars” furent commandés colorés ainsi.


Parmis les voitures exposées :

- Pontiac Pathfinder 1957

- Mini Austin

- Triumph TR6

- Chevrolet Corvette Coupé

- Porsche Convertible

- Chevrolet Chevelle SS 1969
- Chevrolet Chevelle SS 1970

- Tesla

- Triumph TR7

- Pontiac Firebird

- Chevrolet Camaro SS

- Oldsmobile Delmont 88 1968

  ROSE


Les Cadillac de la fin des années 50 furent parmi les modèles à être offerts en rose comme couleur de carrosserie. Il y en a eu 2 exemplaires au Concours d’Élégance de Chambly 2015


Parmis les voitures exposées :

- Cadillac Eldorado 1959

- Cadillac Eldorado Seville 1960

  BLEU


Variant d’une teinte pastel à presque noire, le bleu fut utilisé dans un large éventail. Tantôt chic, tantôt frais! Cette couleur à sue s’adapter aux modes du pastel des années 50 en passant par la période bouillante “Muscle Car” jusqu’à plus récemment alors que des déclinaisons métalliques sont offertes.


Parmis les voitures exposées :

- VW Beatle

- Dodge 1932

- Mercury Park Lane 1964

- Lincoln Continental

- Cadillac Deville

- Chevrolet Chevelle Malibu

- Packard 

- Oldsmobile 442 1968

- Chrysler New Yorker 

- Buick circa 1935

  TURQUOISE


La couleur turquoise fut utilisée à la même sauce que le bleu, étant moins présente dans la période “Muscle Car” et plus dans les folles années 50 alors que les tons pastels faisaient fureurs.


Parmis les voitures exposées :

- VW Karman Ghia

- VW Westfalia

- Ford Thunderbird

- Pontiac Grand Am

- Mercury Marauder 1969

  VERT

 

Autre couleur offrant une grande variation de teintes est le vert, favorit des militaires et surtout qu’elle va vers le jaune ou vers le turquoise sans oublier le vert lime des "Muscle Cars" popularisé par Dodge et Plymouth, ce qui leur donnent encore plus de tons possibles à en juger par les photos de l’album ci-dessous! Qu'en pensez-vous?


Parmis les voitures exposées :

- Jeep de l'armée

- Pickup Ford

- Buick Wagon

- VW Karman Ghia

- Pontiac Firebird H.O. 1968

- Ford Mustang Mach 1 1969

- Mercury Cougar

  BRUN


Différents tons de brun furent adaptés aux époques souvent avec l’ajout de d'effets métalliques comme sur la Porsche 944 présenté ci-dessous.


Parmis les voitures exposées :

- Porsche 944

  ARGENT

 

La couleur argent fit une première apparition dans les années 30 alors que Mercedes décida d’enlever la peinture blanche de ses monoplaces de compétition afin de les alléger.

 

Elle reçurent le nom de flèches d’argents. Il n’en fallut pas plus pour que cette couleur fasse son apparition sur les voitures de production. Elle donne un look chic aux véhicules qui en sont habillés comme sur la Cadillac Eldorado et comme sur la Oldsmobile Toronado.


Parmis les voitures exposées :

- Cadillac Eldorado 1957

- Oldsmobile Toronado 1968

- Autobus de la STCUM

- BMW

  NOIR


Henry Ford disait de la Modèle T qu’elle disponible dans toutes les couleurs en autant que ce soit noir. Un dicton bien réel pour cette voiture qui fut disponible dans cette couleur parce qu’elle séchait plus rapidement que les autres et dans le cadre d’une chaîne de montage, c’était l’idéal.

 

Le noir permet des combinaisons de couleurs intéressantes avec l’intérieur que ce soit avec le blanc, le bleu ou le rouge, souvent utilisé comme sur la Datsun 280 Z, et sur la Cadillac des années 80.


Parmis les voitures exposées :

- Ford Modèle T

- Plymouth circa 1930

- Ford Galaxie

- Buick Riviera

- Porsche convertible

- Datsun 280 Z 1980

- Cadillac Eldorado circa 1980

  À VENDRE

 

Pour les amateurs de voitures à vendre, il y en avait 2 intéressantes dont une Oldsmobile Cutlass 1972 convertible à moteur 350 dont le prix est d’environ $34 000 et une Cadillac décapotable de la même époque qui elle est au prix de $14 000.

 

Ayant vu une Cutlass rouge similaire à vendre pour $22 000 à Daveluyville, je me demande si celle-ci est pas un peux cher. Pour la Cadillac, le kit Continental ne semble pas être d’origine. Ne reste qu’à savoir à quel moment Cadillac a mis fin à la production de ce type d’option.

  L'APRÈS SHOW

 

Après l'évènement, le visiteur a tout le loisir de se promener aux alentours du site du Concours d'Élégance de Chambly pour y visiter le Fort Chambly, aller dans le petit cimetière de l'église anglicane ou bien d'aller marcher près des écluses historiques.

 FAÎTES MOI PART DE VOTRE IMPRESSION AU SUJET DE CET ARTICLE  

Commentaires : 1
  • #1

    Louise Villeneuve, communications (jeudi, 30 juillet 2015 20:48)

    Bien intéressant, même du point de vue d'un exposant participant. Les photos nous permettent d'admirer des nouveaux les voitures. Quant aux photos prises au Motel Mon Repos, où nous logeons avec un petit groupe du club BAH, c'est amusant. Merci !